ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES – 20 & 27 JUIN 2021 

DÉPARTEMENT DES PYRÉNÉES-ORIENTALES

Communiqué de presse

Communiqué des candidates et candidats sur les résultats du 1er tour

Candidates et candidats de la Majorité départementale – Mon département en commun, nous remercions les électrices et électeurs qui nous ont fait confiance lors du 1er tour.

Nous saluons également les bons résultats de la liste régionale menée par Carole DELGA.

Alors que le Département et la Région ont des compétences qui touchent directement la vie quotidienne des habitantes et habitants, nous ne pouvons que regretter la faible participation aux scrutins.

Pour le second tour, nous, candidates et candidats de la Majorité départementale – Mon département en commun, sommes présents dans 11 des 17 cantons, avec un projet solidaire, écologiste et citoyen, capables de fédérer et soucieux d’associer l’ensemble des forces vives du territoire.

Nous sommes les seuls à pouvoir constituer une équipe stable, en capacité de gérer de manière immédiate et sereine le Département, ce qui est indispensable dans le contexte de crises actuel.

La droite ne peut obtenir une majorité qu’en s’alliant et en se compromettant avec le Rassemblement national. Nous refusons un tel scénario qui ne peut conduire qu’à une impasse pour le Pays catalan, les Fenouillèdes, leurs habitantes et habitants.

Parce que nous sommes clairs et honnêtes, parce que nous avons toujours lutté contre les idées d’extrême droite, nous appelons les électrices et électeurs à :

  • voter Majorité départementale — Mon département en commun face au RN sur les cantons des Aspres, Perpignan 3, Perpignan 5, Perpignan 6, La Plaine d’Illibéris, La Vallée de l’Agly, Vallespir-Albères et comme au 1er tour, voter Madeleine GARCIA-VIDAL et Marc PETIT sur le canton de la Côte Salanquaise ;
  • voter Majorité départementale – Mon département en commun face à la droite sur les cantons du Canigó, des Pyrénées-Catalanes et de la Vallée de la Têt ;
  • faire barrage au RN sur les cantons de la Côte Sableuse, Côte Vermeille, Perpignan 1, Perpignan 2, Perpignan 4 et le Ribéral.

S’ils sont comme nous attaché·es aux valeurs de la République, toutes les candidates et tous les candidats, y compris celles et ceux qui étaient présents au 1er tour, doivent afficher la même clarté.

Les désaccords politiques ne justifient pas tout. Les déclarations de certain·es dirigeant·es de la droite renvoyant dos-à-dos, sur Perpignan, la Majorité départementale et l’équipe de Louis ALIOT, sont irresponsables.

Communiqué de presse du 17 février 2021

Alors que les Pyrénées-Orientales comme la France entière subissent depuis plusieurs mois les effets de la crise sanitaire, économique et sociale que nous traversons, nous, formations de gauche progressiste, avons lancé en octobre 2020 un appel pour un département solidaire, écologiste et citoyen.

Au travers de cette expression, qui rassemble Europe-Écologie les Verts, Génération Écologie, Génération.S, le Parti communiste, le Parti radical de Gauche, le Parti socialiste et Place publique, nous avons collectivement posé les bases d’un contrat de majorité en vue des prochaines élections départementales. Ces élections revêtent un intérêt tout particulier compte tenu des missions de solidarités humaines et territoriales du Département.

Pendant plusieurs semaines, nous avons organisé discussions et séances de travail, animés par la volonté de construire une offre politique rassemblée, soucieuse de l’urgence sociale et de la nécessité de développer un territoire qui réponde aux enjeux du réchauffement climatique.

Dans un esprit constructif, en tenant compte de l’implantation des canditat.es potentiel.es, de l’ancrage de chaque formation politique, avec la volonté de renouvellement et d’élargissement, la Majorité départementale a fait des propositions justes et équitables, où chacun des partenaires trouve sa place notamment dans des cantons où la majorité est sortante.

À 4 mois des élections, nous appelons les militant.es d’Europe-Écologie Les Verts à ne pas refuser l’unité et le rassemblement comme décidé à l’échelle régionale. La volonté d’union autour d’un projet partagé, opposé au programme de la droite réactionnaire et de l’extrême droite, doit l’emporter sur les calculs politiciens.

Nous restons totalement mobilisés et continuons d’appeler toutes les femmes et hommes libres, de gauche, progressistes, humanistes, laïques, féministes et écologistes, qui veulent construire un territoire plus solidaire, résolument citoyen et respectueux de la planète, à nous rejoindre pour relever les défis d’avenir du Pays catalan et des Fenouillèdes.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email
Aller au contenu principal