ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES – 20 & 27 JUIN 2021 

DÉPARTEMENT DES PYRÉNÉES-ORIENTALES

Perpignan 1

Les candidats

Carlos GREZES

Juriste en droit privé

Père de trois enfants, je réside sur Perpignan dans le quartier du Vernet depuis plus de 25 ans. Après des études de droits à l’université de Perpignan, j’exerce aujourd’hui la profession de juriste dans le domaine du logement et de l’habitat. Fortement engagé dans la vie politique et associative, je suis militant au Parti socialiste et Délégué départemental de l’éducation nationale.

Karine TARTAS

Responsable syndicale
Fonctionnaire

Fonctionnaire de préfecture après avoir travaillé dans l’associatif (insertion professionnelle) dans Perpignan, je suis militante syndicale et membre du PCF. Elue pendant deux mandats dans une autre commune avec une délégation développement durable et proximité, j’ai participé à la mise en place d’un Agenda 21 avec les habitants, et animé de nombreuses réunions participatives citoyennes.

Remplaçant :
Michel MARC

Retraité de l’enseignement

J’habite le quartier des Oiseaux depuis 21 ans. âgé de 66 ans je suis retraité de l’enseignement public (Segpa, IME, prison de Perpignan). Militant syndical et politique au PCF, j’ai longtemps été investi dans une association sportive et culturelle du quartier.

Remplaçante :
Gloria SOLER

Agent de développement touristique

Diplômée en Aménagement et Urbanisme et en Langues Etrangères, je travaille dans le tourisme institutionnel. De langue maternelle catalane, je donne des cours d’alphabétisation solidaires. Mère célibataire, j’habite dans le quartier du Bas-Vernet.

NOTRE PROFESSION DE FOI

Nos engagements pour le canton

Les dimanches 20 et 27 juin, auront lieu les élections départementales. Vous serez amenés à vous prononcer pour élire vos deux Conseillers départementaux.

Les interventions du Département, collectivité responsable des solidarités humaines et territoriales, concernent chacune et chacun d’entre nous. De la naissance au grand âge, le Conseil départemental est à vos côtés dans ces étapes primordiales de la vie. Cette Majorité départementale travaille en harmonie avec la Région sur des réalisations telles que les transports, les infrastructures sportives, la rénovation urbaine et le développement des établissements de santé.

Malgré la réduction par l’Etat des moyens d’agir des collectivités, la Majorité départementale est parvenue à maintenir ses politiques utiles, solidaires et soucieuses de notre environnement. La totalité du budget départemental a ainsi été équitablement redistribuée à tous ses habitants (collèges, routes, voies cyclables, espaces préservés, et auprès des jeunes, des plus fragiles, des personnes âgées, des personnes handicapées…).

Depuis plus d’un an, l’épidémie de Covid bouleverse notre quotidien. Nous sommes toutes et tous touchés, à des degrés divers, avec violence parfois. À la crise sanitaire s’est ajoutée une crise sociale et économique qui appelle des réponses fortes et urgentes et cela en particulier sur notre canton où le chômage et la précarité battent des records.

Dans ce contexte, il est indispensable que le Département remplisse son rôle au service de toutes et tous de solidarité et de protection au service d’un développement durable et responsable du territoire. Depuis plusieurs mois, la Majorité en place s’y attelle, en répondant aux besoins des plus fragiles, en palliant les manques du gouvernement, en mettant à disposition des moyens pour accélérer la campagne de vaccination et en soutenant l’ensemble des acteurs et des associations du territoire.

La droite, des « macroniens » aux supporters de l’extrême droite, en passant par les Républicains, c’est le contraire. Ils ne s’en cachent pas. Ils veulent moins de services publics, moins de solidarités, et opposent sans honte les pauvres à d’autres pauvres. Ils vont tenter de s’associer sans aucun scrupule les uns aux autres.
Pas un mot de leur part pour déplorer la fermeture de bureaux de la poste et de l’antenne CAF dans le quartier, pour contester la disparition de la police de proximité. Pas un mot de leur part pour dénoncer le manque de moyens investis dans l’école publique.

Nous, Carlos GREZES et Karine TARTAS, vous proposons de renforcer avec Mon département en commun une mobilisation de tous les instants, pour donner à ce canton du Vernet une réelle chance d’avenir avec une vraie solidarité basée sur le vivre ensemble.

Pour vous, pour notre canton, nous voulons un département solidaire.

Nous nous engageons à lutter contre les inégalités et à apporter des réponses justes et accessibles en matière de santé, de logement, d’insertion, de perspectives pour la jeunesse, de bonnes conditions d’études dans les collèges, de bien manger pour tous, de mise à disposition de services et de réseaux qui protègent, rassurent et sécurisent.

Pour vous, pour notre canton, nous voulons un département écologiste.

Nous avons à cœur d’améliorer la qualité de vie et de miser sur la transition écologique. Nous vivons dans un écrin naturel et il est de notre devoir de protéger cet environnement exceptionnel, de réduire nos pollutions et d’anticiper les conséquences du réchauffement climatique. Nous en sommes convaincus, nous pouvons impulser de nouveaux modèles de développement, de mobilités, de protection de nos ressources ou encore d’activités qui permettent à nos enfants d’avoir une qualité de vie supérieure à la nôtre et à tous les niveaux. 

Pour vous, pour notre canton, nous voulons un département citoyen.

Les meilleures décisions sont celles qui se prennent au plus près du territoire et dans la concertation, avec celles et ceux qui sont directement concernés, qui ont aussi envie de s’impliquer et de s’engager. Dans la lignée de la concertation « Imagine les Pyrénées-Orientales », nous souhaitons faire du Département une collectivité qui vous écoute et vous associe pour co-construire avec vous l’avenir, porter haut et fort notre culture, notre patrimoine et notre identité. Nous voulons le faire avec vous tout simplement parce que nous croyons en vous !

Nous voulons, pour vous et avec vous, un département où l’on vive mieux et où l’on aime vivre ensemble.

Carlos GREZES – Karine TARTAS

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email
Aller au contenu principal